|

Sondcheck Test : PALMER Acoustic Pocket PREAMP – Le pro de l’acoustique

L’Acoustic Pocket Amp valorise le signal des guitares acoustiques et combine une console de mixage, un anti-larsen et une boîte de direct en un même appareil. Un outil de choix pour les guitaristes qui ne veulent pas laisser leur signal au hasard, ou plutôt à l’ingé son.

En général, les préamplis de guitares acoustiques sont un sujet qui fâche car l’amplification implique systématiquement des compromis au niveau du son. Certes, il y aura toujours des fabricants pour proclamer qu’ils ont développé une nouvelle boîte magique qui transforme enfin le son d’un capteur piezo en un son de guitare sonorisée avec un véritable micro. Jusqu’ici toutefois, aucune invention n’a vraiment triomphé en la matière.
Il existe pourtant de nombreux moyens pour valoriser le son et se rapprocher du son naturel tant désiré. Pour ce faire, il faut pouvoir régler la réponse en fréquences de façon individuelle en fonction du type de guitare, car chaque instrument a ses forces et ses faiblesses. Voilà pourquoi les presets n’ont généralement pas grand intérêt. Les larsens sont un autre problème des instruments acoustiques et se font notamment sentir dans les basses fréquences chez les guitares acoustiques. Il peut arriver que le son soit impeccable, mais qu’un simple bruit sur la corde de mi grave ou de la parte en résonance insupportable. Avec l’Acoustic Pocket Amp, Palmer s’est donné pour mission de résoudre ce problème et bien d’autres et de proposer des fonctionnalités supplémentaires telles que des simulations de son, un ampli casque et un splitter de signal intégré.

Des applications variées
Le préampli convient à tous les instruments dotés d’un micro actif ou passif. Il peut également être utilisé pour les banjos, violons, violoncelles, basses et bien plus encore, ce qui en fait un outil polyvalent, paré à toutes situations. Pour les micros avec un fort niveau de sortie, un atténuateur permet de réduire le signal de 12 décibels. Grâce au connecteur XLR, nul besoin d’une boîte de direct supplémentaire, l’Acoustic Pocket Amp se branche directement sur une console de mixage. Un commutateur Ground-Lift permet d’éliminer les boucles de masse indésirables. Un limiteur d’entrée supprime quant à lui les distorsions d’entrée. Le niveau sonore peut être réglé de façon très précise grâce au potentiomètre de gain. Doté d’un boîtier robuste, le préampli est adapté à une utilisation nomade et résistera à de nombreux chocs. L’appareil est alimenté par un bloc secteur de 9 volts ou une pile. Le signal de la guitare peut être splitté pour être envoyé vers une console de mixage et un ampli guitare, par exemple. L’appareil dispose aussi d’une sortie Thru qui renvoie le signal non traité, très utile notamment pour des enregistrements live. La prise Insert permet d’inclure sans problème des compresseurs et d’autres effets dans la boucle d’effets.

Sympathique d’emblée
La première impression sonore le confirme : l’Acoustic Pocket Amp rend le son plus agréable d’entrée de jeu. Très simple d’utilisation, l’appareil se règle rapidement, quelques connaissances de base dans le domaine audio suffisent. L’égaliseur à trois bandes est spécialement conçu pour les instruments acoustiques, comme on peut le voir avec les potentiomètres destinés aux moyennes fréquences : la fréquence traitée se règle de 150 hertz à 8 kilohertz, la plage où l’on trouve les causes les plus courantes de sons métalliques. Un travail de précision qui est impossible sur de nombreuses consoles de mixage dotées d’un potentiomètre simple pour les moyennes fréquences. Ici, on peut effectuer les réglages adéquats pour chaque guitare, de sorte que l’ingé son n’a plus à chercher longtemps les fréquences parasites lors du passage sur scène. Les larsens sont maîtrisés grâce au commutateur Notch qui travaille de 20 à 400 hertz. La gamme de fréquences sélectionnée est abaissée sur une bande très étroite, le son général n’est donc pas dégradé. Le potentiomètre Blend détermine le rapport entre le signal d’entrée et le signal traité pour éviter un rendu trop synthétique. Toutefois, lorsque les réglages sont utilisés de façon subtile, on peut obtenir un excellent son avec un signal entièrement traité.
Mis à part les réglages de son classiques, ce préampli en a encore sous le capot. Le commutateur Style est particulièrement intéressant. Il offre différents sons de base : Modern a un caractère bien présent, tandis que Vintage sonne plutôt chaud et rond. Avec le réglage Flat, le son n’est pas modifié. Cette fonctionnalité mérite d’être expérimentée avec différentes guitares. Le son le plus agréable dépend de la forme de l’instrument et des propriétés du micro. En effectuant des tests avec une Gibson J-200 équipée d’un Matrix Infinity de Fishman, on constate que le préréglage Vintage fait une excellente impression, conférant à la guitare non seulement de la chaleur, mais aussi un peu plus d’ampleur. Le filtre Notch fonctionne de façon fiable. Dans des conditions de test, il peut maîtriser avec succès un larsen qui ne cesse de se produire lorsqu’on touche la troisième case de la corde de mi. L’appareil peut donc vraiment convaincre dans la pratique.

Rien n’a été oublié
Un sélecteur permet d’envoyer le signal DI soit avant, soit après les réglages du son, ce qui permet une utilisation exclusive comme boîte de direct. Le commutateur Mode offre trois presets : un réglage pour les micros magnétiques, un réglage pour diminuer les basses sur les violons et éviter les bruits du corps et un réglage pour les basses acoustiques et contrebasses, lorsque les basses fréquences doivent être restituées sans filtre passe-bas. L’Acoustic Pocket Amp de Palmer est ainsi une sorte de couteau suisse pour les joueurs d’instruments acoustiques car il valorise non seulement le son avec brio, mais il offre aussi de nombreuses fonctionnalités utiles telles que la suppression des larsens, une sortie DI et la possibilité d’inclure des effets externes dans la boucle d’effets. Avec sa construction compacte et robuste, l’appareil devrait trouver sa place sur de nombreux pédaliers à l’avenir.

Rédacteur : Gerrit Hoss (Soundcheck.de)

Plus d’infos :
soundcheck.de
palmer-germany.com
palmer-germany.com/pocketamp
adamhall.com

Articles Similaires

Articles Récents

Rédiger un commentaire

Les commentaires sont bloqués.