|

LD Systems WIN 42 HHD – Le bonheur des micros HF – Un test publié sur Soundcheck

Les systèmes HF ont trouvé des applications dans pratiquement chaque club, ils sont désormais la norme en sonorisation et en milieu musical, et leur utilisation se développe sans cesse en milieu semi-professionnel. Nous vous présentons ici le système HF WIN 42 HHD signé LD Systems.

Le WIN 42 HHD donne d’emblée une bonne impression : professionnel, moderne et chic. Évidemment, juger le look d’un appareil est toujours subjectif. Comparé à nombre produits similaires disponibles sur le marché, l’émetteur à main LD Systems présente fait bonne impression. L’émetteur à main donne une impression de qualité, avec sa grille métallique argentée prolongée par le corps métallique noir intégrant l’écran LCD. Même si le poids peut sembler élevé dans l’absolu, la prise en main est bonne. Côté récepteur, l’esthétique constitue un aspect moins important : ce n’est pas pour autant que les développeurs se sont laissés aller. Petit et compact, le récepteur du système ne laisse apparaître, en face avant, qu’un afficheur large et bien lisible, et quelques contrôles, peu nombreux.

Pour commencer le test, nous avons relié le récepteur à notre console de mixage. Sur le panneau arrière, juste à côté de l’embase secteur, prennent place un connecteur XLR (sortie symétrique) et un connecteur jack (asymétrique). Dans la mesure du possible, il vaut toujours mieux utiliser le premier. Les câbles symétriques sont en effet moins vulnérables aux parasites et autres bruits de fond indésirables. Après avoir vérifié que les deux antennes étaient correctement montées (on obtient la meilleure réception quand elles forment un V), nous avons contrôlé que les fréquences de travail étaient réglées à l’identique sur l’émetteur et sur le récepteur.

Le récepteur offre de nombreuses possibilité de réglage. À gauche, le potentiomètre Volume sert aussi d’interrupteur marche/arrêt. Il suffit de le maintenir enfoncé pendant deux secondes pour allumer/éteindre l’appareil. L’écran LCD rassemble des informations pertinentes : niveau de sortie, niveau du signal HF,état des piles, fréquence, groupe, canal, etc. Comme déjà évoqué précédemment, l’écran est relativement large, ce qui contribue à une bonne lisibilité. Le potentiomètre situé à côté donne accès aux différents menus. La navigation vers le haut ou le bas de la liste des éléments s’effectue en le tournant vers la gauche ou la droite. Il faut un peu de temps pour s’habituer à descendre dans la liste quand on tourne le potentiomètre à gauche et monter lorsqu’on le tourne vers la droite – d’habitude, c’est plutôt l’inverse qui se produit. L’élément « Advanced » propose un égaliseur, ou tout au moins une approximation.

« Demi-correcteur de tonalité » serait un terme plus juste, puisqu’il ne permet que d’accentuer les aigus et d’atténuer les graves. Si on désire travailler le son, mieux vaut passer par un égaliseur de console. Plus essentiel : les concepts de groupe (Group) et de canal (Channel). Chacun des 20 groupes de fréquences disponibles comprend 32 canaux, presque tous affectés à des fréquences différentes. En tout, le WIN 42 HDD permet de travailler sur 577 fréquences différentes. L’élément de menu « Channel Scan » permet de lancer une recherche automatique de fréquences de travail sans interférences.

Côté émetteur de poche, hélas, on perd un peu en termes de confort d’utilisation. Les touches « Set » et « Select » servent à la navigation dans les menus. Mais hélas, si vous désirez changer de groupe ou de canal, il n’est pas possible de faire défiler les valeurs vers le haut ou le bas. Il faut donc maintenir enfoncée la touche « Select » jusqu’à afficher la valeur désirée. Si on relâche trop tard la touche, et qu’on rate la valeur désirée, il n’y a plus qu’à reprendre la procédure. Je ne veux pas dramatiser les choses, mais il serait quand même bien plus approprié de pouvoir aller dans les deux sens ; dans bien des situations, le temps est compté et le stress monte vite ! Il est bien dommage de ne pas pouvoir définir soi-même une fréquence donnée : on est soumis aux fréquences fixes déjà définies.

»En tout, le WIN 42 HDD permet de travailler sur 577 fréquences différentes.«

Nous avons soumis le système de micro HF à un test pratique. Le WIN 42 HHD possède une portée étendue – jusqu’à 250 mètres en champ libre. Nous avons testé le système en lisière de forêt. Les buttes et les arbres ne gênent en rien la portée, le signal audio reste pendant longtemps d’une qualité constante et d’une belle neutralité sonore. Le système se déploie facilement ; il est prêt à fonctionner en quelques minutes. Grâce au kit de montage en rack livré, il est facile de monter le récepteur dans un rack. Il est donc d’une mise en œuvre facile, et convient aussi à des applications professionnelles.
Chez nous en Allemagne, la HF soumet l’utilisateur à quelques tracas et obstacles.
Si on désire travailler entre 710 et 790 MHz (UHF), il faut s’enregistrer administrativement. Ce qui coûte 130 euros par an, quel que soit le nombre d’appareils utilisés. De plus, il faut payer par émetteur, à main ou de poche, 10 euros par an. Ce qui représente vite un montant considérable, d’autant que si vous désirez acheter un nouveau système, il faut payer la même somme – sauf si vous avez déjà payé pour cela la même année, auquel cas le coût n’est « que » de 65 euros. Une fois le processus bureaucratique mené à son terme, vous avez officiellement le droit d’utiliser vos appareils.

Dans la plupart des cas, on rencontre des interférences et des parasites dans le domaine HF. Ce qui se traduit par du bruit de fond et des sons déformés. La première étape consiste à vérifier si quelqu’un utilise déjà les mêmes fréquences (ou des fréquences voisines) que vous dans le voisinage Une règle consiste à utiliser des fréquences distantes de 250 kHz. Par exemple, si vous avez réglé un émetteur sur 740,000 MHz, le plus proche doit être réglé au minimum sur 740,250 MHz ou 739,750 MHz. Les interférences peuvent toutefois provenir d’autres sources (mât d’antenne, etc.), par problème de masse, ou même défaillance, et se répercuter dans nos fréquences d’utilisation. Dans ce cas, on reste assez démuni : il n’y a plus qu’à espérer trouver des fréquences libres utilisables. Heureusement, ce cas reste une exception, et ne survient en fait que rarement.

Le LD Systems WIN 42 HDD est un système HF de haute qualité, qui s’adresse aussi bien aux utilisateurs débutants que confirmés. Il est prêt à l’emploi en quelques minutes, et se distingue par un look moderne et qualitatif. Le menu du récepteur est bien conçu, et autorise un accès rapide à tous les paramètres et réglages désirés. Qualité sonore et portée sont au-dessus de tout soupçon. Le prix de vente (459 euros) est idéal pour les débutants. Je vous souhaite beaucoup de succès et de plaisir avec ce système de micro HF.

D’UN COUP D’OEIL
LD Systems WIN 42 HHD
Distributeur : Adam Hall, www.ld-systems.com
Prix : (TTC) 459 €

+ Rapport qualité/prix/possibilités exceptionnel
+ Utilisation facile
+ Portée étendue
+ Convient aussi bien aux débutants qu’aux utilisateurs confirmés
– Structure des menus un peu compliquée (émetteur à main)

Vous trouverez toutes les informations produit complémentaires à l’adresse suivante :
http://www.ld-systems.com/fr/microphones-sans-fil/win-42-hhd-systeme-de-micro-sans-fil-avec-micro-main-dynamique/

Source : Soundcheck Magazine, Allemagne

Articles Similaires

Articles Récents

Rédiger un commentaire

*