| |

De la bonne musique, du bon son et de la bonne humeur

Trois jours de festival et une ambiance comparable au légendaire festival de Woodstock : la 5e édition du Ziegelei Open Air, sur le terrain d’une ancienne tuilerie dans le Taunus près de Francfort, a attiré des milliers de visiteurs qui ont pu apprécier une excellente météo. Beaucoup sont venus avec leur camping-car ou leur tente pour profiter au maximum des nombreux concerts donnés par des musiciens exceptionnels. La scène principale était sonorisée par de l’équipement audio professionnel d’Adam Hall Group.

Cette manifestation devenue un véritable secret d’initié est montée chaque année avec passion par Achim « Achmed » Schmidt et son équipe de la salle de spectacle « Die Scheuer ». Et Adam Hall Group est régulièrement à leurs côtés pour les soutenir.

Markus Jahnel, COO et gérant d’Adam Hall Group : « C’est tout naturellement que nous avons apporté une nouvelle fois un soutien technique à ce festival en notre qualité de voisin. Achim Schmidt s’engage toujours à fond pour faire intervenir des groupes et artistes très renommés de notre région et ceux-ci doivent pouvoir bénéficier d’une sonorisation adéquate. C’est pourquoi nous avons, comme chaque année, mis de l’équipement professionnel des marques LD Systems et RAM Audio à la disposition de l’Open Air. »

Plus d’une dizaine de concerts live s’enchaînent sur deux scènes différentes. On compte parmi eux des pointures comme le groupe Julian Sas, dont le répertoire comprend du blues, du blues rock et du boogie. D’autres têtes d’affiche programmées en fin de soirée étaient Hole Full of Love avec son spectacle hommage à AC/DC ou le groupe Still Collins qui a transporté le public dans les années 80 avec les plus gros tubes de Phil Collins. Musique folk, hard rock, rock des Balkans aux textes bavarois et bien d’autres styles ont enchanté le public. Même les amateurs de techno y ont trouvé leur compte avec l’Elektrohöhle ou « grotte électro ». En bref, il y en avait pour tous les goûts.

Le marché du festival avec son offre variée, les stands de boisson et de nourriture, le programme cadre pour les petits et les Hochtaunusspiele ou « Jeux du Haut-Taunus », composés de disciplines insolites, sont d’autres attractions de ce festival de trois jours. Celles-ci ont été adoptées autant que la musique par le public multigénérationnel.

Line arrays et caissons de basses puissants signés LD Systems
L’organisation et la direction technique étaient entre les mains éprouvées d’Elliott John Schweigert. Cette année, l’ingénieur du son a fait disposer les caissons de basses dans un ordre spécial pour réduire les interférences sur scène. Dix V218 SUB de LD Systems ont été utilisés au total. Ces caissons de basses passifs 2 x 18 pouces de type bass-reflex, affichant 1 600 W RMS et 132 dB SPL max., ont été disposés de façon à former quatre « entre-dents » (nom donné à cette façon spéciale de les disposer), le tout encadré de clusters, chacun composé de trois de ces caissons puissants. D’après Schweigert, cette disposition spéciale a permis de créer devant la scène une « massue de basses », ayant pour effet positif d’amortir les basses fréquences à l’arrière et sur scène. La problématique du toit au-dessus de la scène principale qui favorise les résonances a également pu être résolue avec élégance grâce à cette nouvelle disposition.

Le concept de sonorisation comprenait également deux fois huit VA8 de LD Systems suspendus à gauche et à droite de la scène. Ces enceintes line array premium à double HP 8 pouces fonctionnent parfaitement avec les V218 SUB. Chaque élément présente une réponse en fréquence de 70 Hz – 19 kHz, avec une directivité de 120° x 10° et une puissance continue de 500 W RMS. Pour garantir un bon son même aux fans se trouvant juste au bord de la scène, six VA4 de LD Systems répartis en deux groupes de trois ont été installés en renfort de proximité pour sonoriser cette zone. Ces enceintes line array 2 x 4 pouces légères et ultra-compactes étaient ainsi des éléments indispensables au concept de sonorisation sophistiqué de la scène.

Station d’alimentation
Dans les racks installés en coulisses, divers amplificateurs RAM Audio des séries W9000 et W6000 ont fourni l’impulsion nécessaire au système de sonorisation, complétés par un amplificateur de puissance 4 canaux DSP 44K de LD Systems. Avec une puissance de 1 200 W par canal et de 2 x 2 400 W en mode bridgé, le DSP 44K garantit une performance exceptionnelle avec une qualité sonore sans compromis. Le contrôleur à six canaux DPA 260 de LD Systems a agi comme processeur de signal pour les line arrays VA4 et VA8.

Redondance pour la sécurité
En régie trônait une puissante console Soundcraft Vi4, pilotée par Schweigert lui-même ou par le technicien son du groupe qui jouait sur scène. Pour les réglages, Schweigert a plutôt tendance à « pousser » le système. En d’autres termes, il aime travailler avec un gain élevé, entre +6 dB et +12 dB, ce à quoi les différents techniciens ont bien évidemment dû s’habituer. Quatre câbles à fibre optique sortaient de la console de mixage pour rejoindre le boîtier de scène, lequel était relié aux amplificateurs en analogique, de façon tout à fait classique. La redondance est très importante pour l’ingénieur du son, car avec un programme de concerts aussi serré, rien ne doit mal tourner. D’une manière générale, tout doit toujours se dérouler sans incidents, c’est une responsabilité envers les groupes et le public que Schweigert prend très au sérieux.
« Achmed » Schmidt, propriétaire du Scheuer et du terrain et organisateur en chef du festival, s’est montré cette année satisfait du nombre de visiteurs. « Une telle manifestation dépend de la météo », affirme Schmidt, comme il a pu le constater au cours des années passées. Cette fois-ci, tous les signaux étaient au vert.

Plus d’infos :
scheuer.rocks
adamhall.com

Matériel utilisé pour Ziegelei Open Air:
RAM-Audio W Series
LD Systems DSP 44 K
LD Systems DPA 260
LD Systems VA4
LD Systems VA8

Articles Similaires

Articles Récents

Rédiger un commentaire

Les commentaires sont bloqués.