|

Les pieds Gravity pour le magicien du synthé

Le claviériste de Yes Rick Wakeman joue ses « Live Portraits » dans la Cathédrale de Lincoln.

Les passionnés de musique de haute technicité au clavier s’extasient au nom de « Rick Wakeman ». Ce Britannique de 69 ans a non seulement marqué pendant plusieurs décennies le son synthé du prog rock légendaire de Yes, mais il a également su trouver son propre style en tant que musicien solo. Sa discographie extraordinairement variée comprend pas moins de 90 (!) albums et s’étend du rock/pop classique aux musiques de film en passant par les compositions au synthétiseur et aux enregistrements orchestraux. En 2017, Wakeman a sorti son album « Piano Portraits » qui a été entièrement joué sur un piano à queue Steinway. Après une tournée qui remporta un franc succès, ce pianiste infatigable a décidé d’enregistrer une fois encore les « Portraits » en direct devant un public et de sortir le concert sur CD et DVD.

Gravity sur piano à queue Steinway

Le 7 mars 2018, Rick Wakeman, son ami de longue date le technicien du son Eric Jordan, Ian M. Barfoot de Tech-Serv Audio Consultants (également technicien FOH de Rick Wakeman) ainsi que le fabricant de pianos Andrew Giller se sont retrouvés dans la célèbre Cathédrale de Lincoln à Londres pour mener à bien la session combinée d’enregistrement et de live. Hormis un choix raffiné de microphones, Barfoot a aussi apporté dix pieds de micro Gravity de type MS 4322 HDB dans la cathédrale gothique pour repiquer de tous les côtés le piano à queue Giller Steinway si cher à Rick sans gêner le maestro dans son rayon d’action artistique.

Tout doit être parfait

« Un concert en live dans une église, le tout minutieusement enregistré, filmé et sorti sur DVD : un travail particulier dans un endroit particulier pour lequel tout devait être parfait », explique Barfoot, qui a mis l’équipement frontal pour le concert. « Nous avons opté pour le MS 4322 HDB de Gravity parce que la structure complète du pied est extrêmement robuste et stable, contrairement aux autres modèles sur lesquels seuls les supports étaient renforcés. Nous avions utilisé différents microphones onéreux. Par conséquent, rien ne doit vaciller, résonner ou déraper, surtout pas en direct devant le public. »

Un look élégant pour une session intime
« Les pieds Gravity ont un superbe aspect élancé et moderne. Comme de plus ils étaient en permanence dans le champ de la caméra, nous avons bien sûr veillé à garder les pieds parfaitement propres… », complète Jordan avec un léger sourire. La tâche était quelque peu inhabituelle pour un technicien, mais les efforts en valaient la chandelle : Les « Live Portraits » font partie des œuvres les plus intimes et les plus personnelles de Rick Wakeman. « Bien qu’au début du mois de mars la cathédrale ne fût pas l’environnement le plus chaud pour donner un concert, j’imagine que personne ne voulait manquer cet événement unique », confirme Andy Brailsford du magazine musical britannique « Rocktopia ».

Plus d’informations :
ts2012.weebly.com
www.gravitystands.com
www.gravitystands.com/ms-4322-hdb

Articles Similaires

Articles Récents

Rédiger un commentaire

Les commentaires sont bloqués.