|

Maui 11 G2 de LD Systems – Rapport du test de bonedo.de

LD Systems offre un lifting à sa gamme Maui et en optimise la technologie. Le nouveau Maui 11 G2 est encore plus élégant, et contient également plus de haut-parleurs. Cela permet d’obtenir un volume plus élevé et un meilleur son, grâce notamment à 500 watts RMS et au nouveau système DynX-DSP. De plus, il intègre une console de mixage quatre canaux. Parmi les nouveautés figurent une interface Bluetooth et la possibilité d’obtenir une configuration stéréo en ajoutant un autre Maui 11 G2. Le caisson de graves réglable séparément a été conservé, tout comme le prix d’environ 700 euros. Un test était nécessaire.

Détails
Si le nom du produit correspond au nombre de haut-parleurs intégrés, le nouveau Maui G2 devrait en réalité s’appeler 13, car deux haut-parleurs ont été ajoutés : l’un au caisson de graves, l’autre aux aigus. Le caisson de graves comprend donc désormais trois haut-parleurs 6,5 pouces, chacun équipé d’une bobine mobile de 1,5 pouces, le tout dans un boîtier en bouleau contreplaqué au superbe design. La colonne en aluminium contient 8 haut-parleurs médium 3 pouces, ainsi que deux tweeters 1 pouce. Le design ayant été repensé, le système est certes plus fin, mais les dimensions sont quasiment identiques. Le coffret bass reflex du caisson de graves mesure ainsi 285 x 650 x 373 mm et pèse 17,8 kg. La colonne est divisée en deux parties : une colonne intermédiaire vide, dont les dimensions sont de 96 x 620 x 104 mm pour un poids de 2,5 kg, et une colonne médium/aigu dont les dimensions sont de 96 x 730 x 104 mm pour un poids de 5,5 kg. Une fois tous les éléments assemblés, le système fait 2030 mm de hauteur et pèse 25,8 kg. Comme de nombreux modèles de la gamme Maui, le numéro 11 est également disponible en noir et blanc (Maui 11 G2W).

Technologie
Le mode d’emploi en six langues présente le système de façon rapide mais fournit suffisamment d’informations. Ainsi, le nouveau système DynX-DSP répartit l’amplification sur les trois bandes, sert de limiteur multibande et protège contre la surcharge, le court-circuit et la surchauffe. L’une des fonctions du limiteur multibande consiste à atténuer les crêtes dans chaque bande de fréquence afin que le système fonctionne parfaitement à plein volume. L’amplificateur de classe D fournit une puissance de 500 watts RMS (2000 watts crête). Selon le fabricant, le système fournit une réponse en fréquence comprise entre 50 et 20 000 Hz, et un volume continu de 118 dB (124 dB crête) pour un angle de dispersion de 120 x 20°.

Le volume principal du haut-parleur peut être actionné séparément de la console de mixage sur le boîtier du caisson de graves ; le niveau du caisson de graves peut être réglé en fonction du niveau général. Les quatre indicateurs de base sont : le témoin de fonctionnement, la LED liée à un flux de signal, la LED du limiteur, et le voyant lumineux rouge du circuit de protection. À côté se trouvent les indicateurs de contrôle pour la configuration : on peut utiliser le système comme un line array, ou bien faire fonctionner les colonnes séparément du caisson de basses en les fixant au mur (avec un accessoire en option) ou sur des pieds. Le système DSP (24 bits, 48 kHz) s’adapte automatiquement et optimise les composants de façon correspondante.

À côté des voyants de la configuration se trouvent les LED et les boutons pour le mode mono et stéréo. Utilisé seul, le Maui 11 G2 doit être commuté en mode mono, et additionne alors les signaux stéréo en présence. Avec un deuxième Maui 11 G2, la commutation en mode stéréo divise le flux du signal, et le système ne reproduit alors plus que le canal stéréo de gauche. La sortie Master retransmet alors le canal de droite du signal stéréo en fonction du niveau général.

Les quatre canaux de la console de mixage se répartissent comme suit : un entrée microphone avec une embase combo mixte jack/XLR, une entrée ligne avec deux embases combo et des connecteurs RCA stéréo, une entrée Hi-Z avec prise jack 6,3 mm, et le canal Bluetooth incluant un mini-jack pour les sources externes. Le signal du Master sort au niveau d’un connecteur XLR mâle, comme présenté ci-dessus.

Accessoires disponibles en option
L’équipement de base du Maui 11 G2 ne comprend que les enceintes, sans aucun autre accessoire. LD Systems propose donc en option des housses de protection et des sacs de transport, des accessoires indispensables pour l’utilisateur qui voyage, pour un rangement facile et un transport en toute sécurité. Également disponibles en option : des pieds et des supports de fixation murale dans des couleurs assorties afin de monter les colonnes d’une autre façon.

En pratique
Dès le début, mon enthousiasme est atténué car je lutte encore et toujours avec les tiges de guidage des éléments de la colonne. Il n’y a qu’une seule possibilité pour monter les colonnes : la colonne intermédiaire doit impérativement être montée entre le caisson de graves et la colonne médium/aigu car les tiges de guidage se trouvent à chaque extrémité de la colonne intermédiaire. Toutefois, ce qui pouvait se faire aisément sur le Maui 28 G2, nécessite maintenant d’être deux sur le Maui 11 G2. Après plusieurs montages et démontages, les connecteurs sont un peu plus souples et glissent mieux dans les repères de guidage ; quelques gouttes d’huile silicone peuvent toutefois s’avérer utiles.

Une fois monté, le système est très élégant et se fond parfaitement dans le décor de la scène. Le design est très chic, grâce notamment à des lignes discrètes et à un format tout en finesse. Seul Bose réussit à obtenir un format encore plus fin. L’encombrement est d’env. 0,11 m², et la hauteur atteint plus de 2 mètres. En l’installant directement sur le sol d’une scène, le son se diffuse donc bien au-dessus du public.

Maui 11 G2 de LD Systems – Le son
Plus de haut-parleurs signifie plus de son. Le Maui 11 G2 possède un boomer et un tweeter supplémentaires, ce qui soulage les huit haut-parleurs médium. Pour une amplification modérée, la réponse en fréquence offre un effet rond. Aucun creux dans le médium ne vient troubler le plaisir de l’écoute : peu importe le genre de musique, le son est limpide et complet. Pour que les aigus soient bien retransmis à travers toute la pièce, les pavillons d’aigus ont été installés tout en haut et dispersent le son au-dessus des têtes du public. Cela garantit un son toujours de qualité, même lorsque la fosse est pleine, et même dans la zone de courte portée. Le réglage séparé du caisson de graves est également génial, car cela permet de régler très précisément le niveau de la basse en fonction de la pièce et des goûts.

La fonction Bluetooth du canal Bluetooth/MP3 s’active en quelques secondes après avoir appuyé sur le bouton correspondant, et peut être connectée facilement à n’importe quelle source, et ce en cherchant alors une liaison radio de même type étant stable. Avec des souris sans fil branchées en parallèle, des claviers de différents postes de travail et même un réseau Wi-Fi compatible universellement, la qualité de la transmission ne souffre d’aucune interruption. En option, ou en parallèle, je peux également brancher un mini-jack analogique dans le même canal. Aucun crépitement ni bourdonnement ne vient perturber l’écoute de la musique.

L’addition mono des canaux stéréo mérite particulièrement d’être mentionnée : elle permet de ne perdre aucun délai stéréo ni aucun chorus basé sur la stéréo, même lorsque celui-ci arrive du centre un peu déformé. Le son reste puissant et convaincant.

Lors d’une soirée, le caisson de graves démontre toutes ses capacités en termes de volume sonore. Le punch est presque aussi impressionnant que celui d’un 15 pouces, mais ne va pas aussi loin dans les basses. Trois enceintes 6,5 pouces ne font pas encore vibrer les jambes de pantalon. En réalité, pour maintenir les basses autour de 50 Hz de façon constante, le Maui 11 G2 a besoin d’un peu de mou. Dans les petits bistrots et les bars, cela n’est pas obligatoire, car le système puise généralement dans les basses supérieures.

Lorsque le son est au maximum, il devient assez rugueux. Il est possible que le limiteur multibande comprime un peu trop une crête. Je préfère alors baisser un peu le volume pour profiter d’un meilleur son. Même ainsi diminué, le volume du système est considérable et les conversations ne peuvent se faire qu’en criant.

Le bruit propre à vide est l’un des inconvénients. On entend constamment un léger murmure, même lorsque tous les boutons sont au minimum. Ce qui est plus étonnant, c’est le fait qu’à pleine puissance le système ne fasse quasiment plus de bruit. Ce phénomène est connu du fabricant, et représente l’une des grandes différences entre le Maui 28 G2 presque exempt de bruissement et le Maui 11 G2.

L’angle de dispersion de 120° à l’horizontale est facile à percevoir, le son étant homogène même tout près du système. Tout comme sur les colonnes haut de gamme, il est éventuellement possible de se passer d’un retour supplémentaire.

Maui 11 G2 de LD Systems – La console de mixage
La console de mixage additionne les signaux sans effets ni réglage du son, les réserves de volume et le son des canaux ligne et MP3/Bluetooth sont d’un niveau élevé. Je dois quand même tourner le canal du micro sur 75 % pour retrouver 0 dB. Si le Maui reçoit un niveau sonore élevé des instruments, des signaux Bluetooth et ligne, je ne fais en revanche pas le poids au micro, à moins de hurler.

Je teste donc immédiatement l’insensibilité au larsen et je suis agréablement surpris. Même avec un playback réglé sur 50 %, un Master et un caisson de graves réglés sur 50 et le micro sur 75 %, aucune trace de larsen. Et ça fait déjà un moment que le son est à fond ! Le SM58 offre un son équilibré, et s’intègre parfaitement dans le playback. Il n’y a du larsen que lorsque je tiens le micro directement devant les tweeters. Même lorsque tous les réglages sont au max, le système fonctionne encore relativement bien, sans qu’un bruit permanent ne vienne perturber le concert.

Je branche maintenant ma basse sur l’entrée Hi-Z. L’amplification est très bonne et, lorsque les boutons sont tournés à moitié, j’obtiens un volume imposant. Le pickup est bien retransmis et la ligne de basse est bien rendue. Même le slap le plus brutal ne pose aucun problème au limiteur. Si un signal traverse la ligne ou l’interface Bluetooth, on entend bien une compression du son en cas de crêtes.

Ce qui est moins réjouissant : malgré l’entrée Hi-Z, le pickup crépite et bourdonne. Certes cela se fond dans le jeu, mais il faut compter avec des bruits parasites lors des passages plus calmes. La Maui 28 G2 fait bien mieux ! Autre solution : je branche la basse sur l’entrée ligne et celle-ci ne supporte alors pas le pickup. Certes ça ne crépite ni ne bourdonne plus, mais le son est étouffé et inintéressant.

La console de mixage est bien plus qu’une solution de secours pour les petits concerts, même s’il manque des affichages du volume ou de simples LED de saturation dans les entrées, tout comme un égaliseur à un bouton dans l’entrée micro. Avec un peu de discipline lors des balances, il est cependant possible d’enlever un combo de petite ou moyenne taille. Pour un son et des effets plus intenses, il est indispensable d’utiliser une console de mixage externe, laquelle peut être parfaitement intégrée dans le canal ligne avec True Stereo.

Groupes d’utilisateurs
Je dois prochainement assurer une fête d’anniversaire pour 50 personnes sur un bateau, pour cela j’apprécierais vraiment d’utiliser ce système. En effet, en mode mono, il est possible d’obtenir une sonorisation pour un maximum de 90 personnes, voire même de 180 à 200 personnes en mode stéréo. Il convient de s’accommoder du fait que la basse n’est pas très grave, toutefois le Maui 11 G2 est bien adapté aux artistes en solo, aux chanteurs/compositeurs, aux petits orchestres et aux DJ en déplacement. Ces derniers devraient en revanche installer un deuxième Maui 11 G2 à côté pour obtenir une « True Stereo ».

Ce système de colonne est également bien adapté comme système de sonorisation pour la scène, car l’insensibilité au larsen est considérable et le son est incroyable. En cas d’urgence, le système peut être utilisé comme solution de secours : si le retour principal rend l’âme, il suffit de tourner les « moniteurs » vers le public, en espérant ne pas se trouver dans un grand hangar. Le fait que le système soit facile à utiliser permet de le recommander également pour des lectures, des sessions de poésie slam ou des présentations incluant des pauses musicales.

Résumé (4 / 5)
Le nouveau Maui 11 G2 offre un bon son bien présent avec 500 watts RMS, une console de mixage quatre canaux simple d’utilisation et inclut également une interface Bluetooth. Que ce soit pour des prestations uniquement vocales ou des prestations à la fois vocales et musicales, on obtient une bonne sonorisation pour 90 personnes en mode mono, voire même 180 personnes en mode stéréo. Je retire des points à cause de l’entrée Hi-Z crépitante et le bruit propre de l’amplificateur de classe D. Dès le premier assemblage, il est recommandé d’ajouter une goutte d’huile silicone sur les tiges de guidage afin de ne pas risquer de les casser lors du démontage. En résumé, nous avons ici à faire à une colonne de sonorisation élégante et légère qui offre un son homogène, et ce pour 700 euros seulement. Système polyvalent à prix abordable, le Maui 11 G2 est définitivement un bon choix pour les petits organisateurs d’évènements, les bars ou les bistrots. Quatre étoiles !

LES PLUS
superbe design
insensibilité au larsen
console de mixage claire à quatre canaux
utilisation possible en mono et stéréo
caisson de basses réglable séparément
interface Bluetooth résistante aux parasites
compatible avec un système de sonorisation et de retours

LES MOINS
bruit propre
sons parasites dans le canal Hi-Z
connecteurs multibroches compliqués

CARACTÉRISTIQUES
Line array actif et compact avec console de mixage à quatre canaux
Disponible en noir ou blanc
Réponse en fréquence : 50 à 20 000 Hz
Pression sonore maximale : 118 dB SPL/124 dB en crête
Angle de dispersion (H x V) : 120° x 20°
Amplificateur : classe D, 3 voies, 500 watts RMS, 2000 watts crête
Circuits de protection : limiteur multibande, surchauffe, court-circuit, tension continue
DSP : 24 bits, 48 kHz, 100 dB de rapport signal/bruit (DynX DSP)
Bloc secteur : CEI, CA 100 – 240 V, 50 – 60 Hz
Consommation électrique (arrêt/marche/max.) : 0/11/600 watts

CONSOLE DE MIXAGE
Canal 1 : micro, embase combo, réglage du gain
Canal 2 : ligne, 2 x embase combo, RCA stéréo, réglage du gain
Canal 3 : Hi-Z, prise jack 6,3 mm, réglage du gain
Canal 4 : Bluetooth, bouton d’activation, mini-jack pour source externe, réglage du gain
Sorties : ligne XLR, (addition en mono / canal droit en stéréo)
Master : niveau général, niveau des basses (dépendant du niveau général)

CAISSON DE BASSES
Haut-parleurs : 3 médium/basse 6,5 pouces, chacun avec une bobine mobile de 1,5 pouce
Boîtier : bouleau contreplaqué, peinture texturée, bass-reflex
Dimensions (L x H x P) : 285 x 650 x 373 mm
Poids : 17,8 kg

COLONNES
Haut-parleurs : 8 médium 3 pouces, 2 aigus 1 pouce, chacun avec bobine mobile 1 pouce
Boîtier : aluminium, revêtement HD, fermé
Dimensions 1 (L x H x P) / Poids : 96 x 620 x 104 mm / 2,5 kg (colonne intermédiaire)
Dimensions 2 (L x H x P) / Poids : 96 x 730 x 104 mm / 5,5 kg (colonne d’enceinte)
PRIX : 699,00 EURO (prix de vente conseillé)

www.ld-systems.com

Articles Similaires

Articles Récents

Rédiger un commentaire

Les commentaires sont bloqués.